MALDIVES

Besoin urgent de soleil, chaleur, farniente, j'ai opté pour les Maldives en dernières minutes, dans une agence Suisse qui bradait les dernières places.

Avec 0% de criminalité, je m'étais dit que je pourrais même m'y rendre seule, mon mari n'étant pas très enthousiaste...


J'ai choisi l'île-hôtel SUN ISLAND, l'une des plus grande, car mon mari (qui a changé d'avis) est hyperactif (!!) il faut quasi une heure pour en faire le tour!

Nous partons donc de Zurich (Suisse) via Malé avec la compagnie Edelweiss,

puis continuons notre "route" avec un hydravion jusqu'à notre atoll, quoique....

ce dernier nous laisse en pleine mer, sur un radeau!!! C'est un bateau qui vient nous chercher...

Cette petite aventure de Robinson dès le départ n'a rien pour me déplaire ;)

Mais les choses se compliquent... On nous dit qu'il n'y a pas de chambre pour nous. Mon anglais étant des plus basic, je crois mal comprendre!!!

Heureusement on nous propose de nous surclasser une nuit dans les bungalows sur pilotis...

pour info... Si vous décidiez de boire un verre le soir en tenue d'Adam et Eve sur votre terrasse, veuillez à ce que la porte fenêtre ne se ferme pas...

Car nous nous sommes trouvés en bien mauvaise posture!!! Enfermés à l'extérieur, le fou-rire passé, il ne nous restait que l'option bain de minuit dans 50 cm d'eau et de corail infesté de requins (bien que pacifiques requins de récifs pointes noires) et ... à poil!! Oui mais sauf que de l'autre côté du bungalow, la porte d'entrée, elle, était fermée à clé!! Et se balader tout nu à minuit jusqu'à la réception, euh... non, pas recevable!

Alors nous avons opté pour l'appel au secours dès que nous avons entendu des pas sur le ponton.


Le lendemain nous déménageons dans "notre" bungalow de plage, c'est plus "sûr"...

Le restaurant est à l'autre bout de l'île. Avec 3 repas par jour -et le meilleur du meilleur- nous effectuons donc un certain nombre de kms....

Stéphane ayant eu la bonne idée de déloger mes chaussures pour ranger "un truc" dans la valise, a bien sûr omis de les replacer et c'est ainsi que je me retrouve avec ma seule paire de tongs, dont la semelle est fine et  usée que je me brule les pinceaux...

Nous décidons donc de louer des vélos...


Pour aller manger

Allons donc explorer les fonds...

Et la flore

Mais il y a aussi la faune, comme ces oiseaux très bruyants qui ricanent, des lézards, geckos et des belles chauve-souris

Maintenant que nous avons exploré tous les recoins de l'île, partons à l'aventure un peu plus loin... Sur l'île voisine qui n'est pas un atoll-hôtel

Nous optons aussi pour une sortie pêche, au cours de laquelle j'ai la chance du débutant, les poissons attrapés seront grillés sur la plage, hmm...



Après ça, une bonne nuit de sommeil


La sortie dauphin restera infructueuse, helas

Dernier jour dans ce petit paradis... (s'il n'y avait pas les moustiques : pas moins de 80 piqûres!)

 

 

Retour à l'accueil pour d'autres aventures:

http://www.cocosimon.fr/